Accueil
37 arbres
référencés
 
Recherche


Arboretum
Recherche
Consultation

Conifères
Plantation
Entretien
Maladies
Historique
Géographie
Lexique

Utiles
Liens
Logiciels

Questions
Forum


Pin | Sapin | Thuya et cyprès

 

Pin
Ce conifère est un des plus menacés au jardin. Il redoute beaucoup les araignées rouges, les insectes du bois les cochenilles et la rouille.

BANDES ROUGES : Maladie cryptogamique.
Organes attaqués : Aiguilles
Symptômes : Les aiguilles sont striées de bandes rouge, qui se transforment en croûtes noires, provoquant le dépérissementde la plante.
Traitement : Pulvérisation répétées de bouillie bordelaise au printemps et en automne.
Conseils : Ramassez les aiguilles tombées et brûlez-les.

LOPHYRE : Insecte ravageur.
Organes attaqués : Aiguilles
Symptômes : Des larves rongent les aiguilles au printemps. Présence de cocons sur les jeunes pousses.
Traitement : Pulvérisation d'insecticide à base de lindane dès les premiers dégâts. Renouvelez le traitement en fin juillet pour éliminer la seconde génération.
Conseils : La présence de lophyre est un signe de dépérissement de la plante. Vous pouvez stimuler sa croissance avec des engrais appropriés.

MALADIE DU ROUGE : Maladie cryptogamique.
Organes attaqués : Aiguilles et branches
Symptômes : jaunissement des aiguilles en hivers, puis au printemps, nombreuses tâches noires qui provoquent le dessèchement des aiguilles. Celle-ci prennent alors une teinte rouge, puis elle tombe.
Traitement : Dès le départ de la végétation pulvérisez de la bouillie bordelaise. De juillet à Septembre, faites une application par mois à base de manèbe.
Conseils : Si la maladie ne guérit pas l'année suivante, arrachez les rejets atteints pour éviter la contamination, Groupez les pins avec des arbres feuillus, il y aura moins de rique de maladie.

PROCESSIONNAIRE DU PIN : Insecte ravageur.
Organes attaqués : Aiguilles
Symptômes : De nombreuses chenilles velues dévorent les feuilles. Elles se déplacent à la queue leu-leu et se regroupent dans de gros nids soyeux. La défoliation peut être totale et rapide.
Traitement : Les applications à base de bacillus thuringiensis (Bactospéine) donnent le meilleur résultat, les chenilles mourant en 3 semaines.
Conseils : Supprimez manuellement les nids et brûlez-les. Ne touchez pas aux chenilles, elle sont urticantes.

Sapin
On regroupe sous ce terme les abies et epicea, ainsi que tous les tsuga et pseudotsuga. Il faut surtout se mefier des araignées rouges, et des pucerons.

CHERMES : Insecte ravageur.
Organes attaqués : Pousses et bourgeons
Symptômes : En extrémité de rameau, formation de galles en forme d'ananas provoquées par les piqûres d'un petit insecte voisin des pucerons.
Traitement : Pulvériser un insecticide systématique à base dimethoate ou utilisez également des granulés systématiques..
Conseils : Un bon traitement d'hivers avec un produit huileux est fort efficace. Utilisez une faible concentration et répétez l'intervention deux fois..

Thuya et Cyprès
Le conifères n°1 du jardin est assez peu sensible aux affections classiques, excepté les pucerons, cochenilles et mineuse.

BRUNISSURE DES AIGUILLE : Maladie cryptogamique.
Organes attaqués : Branches et feuilles
Symptômes : Dessèchement brutal des branches situées près du sol qui prennent une teinte rougeâtre. L'extrémité des rameaux se dessèche et meurt.
Traitement : Pulvérisation dès les premiers symptômes ou en prévention de fongicides de synthèse à base de zinèbe et manèbe ou de triamédifon.
Conseils : Vérifez que les plantes ne sont pas dans un sol trop lourd et humide, car les symtômes d'asphyxie des racines sont similaires. Dans ce cas, essayez d'alléger le sol par des apport de tourbe.

DEPERISSEMENT : Maladie cryptogamique.
Organes attaqués : Racines
Symptômes : Pourriture au niveau du collet avec plaies chancreuses. Dessèchement brun rouge de toute la partie aérienne qui gagne toute la plante.
Traitement : Incorporation au sol d'Aliette tous les mois, d'vril à septembre à la dose de 10 g/10 litres d'eau pour 10 m².
Conseils : Ne mélangez surtout pas ce fongicide à action systématique avec un acaricide ou de la bouillie bordelaise. Si vous prévoyez une application d'engrais, déplacez-la de 15 jours environ.

Source : Mon Jardin ma maison, Les ennemis du jardin